Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les trois Grâces
  • Les trois Grâces
  • : Passion culinaire de trois copines. Des recettes salées et sucrées: des entrées, des plats, des desserts, des saveurs d'ici et d'ailleurs, des présentations en verrines, des articles sur des produits locaux comme la brousse du Rove. La cuisine comme on l'aime, pour le plaisir des papilles et des pupilles, pour nos familles, nos amis et les internautes qui lisent nos articles!
  • Contact

Partenaires

fondues au fromage 

LOGO 

Rechercher

Archives

23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 13:05
 



Dernièrement, mes beaux-parents nous ont apporté quelques "rabasses" cavées dans les terres drômoises et conservées dans l'huile.
Quelques asperges vertes attendaient sagement dans mon congélateur... j'ai donc réalisé un petit risotto crémeux en associant ces deux produits aux arômes bien particulier. Absolument divin !!!

Ingrédients pour 4 personnes :
350g de riz arborio
1 oignon émincé finement
1l de bouillon de volaille chaud
15cl de crème liquide
2 truffes conservées dans l'huile
16 asperges vertes surgelées
30g de parmesan râpé et quelques copeaux

Préparation :
Couper les pointes d'asperges (4cm environ) et détailler le reste en morceaux puis les faire cuire dans le bouillon de volaille (retirer les pointes au bout de 5 min et 10min pour le reste) et égoutter. Mettre les pointes dans un plat et les laisser refroidir avec un peu d'huile parfumée aux truffes.
Garder le bouillon pour le risotto (1l).
Faire revenir l'oignon dans 3 c. à s. d'huile parfumée aux truffes pour le ramollir. Ajouter le riz et remuer bien jusqu'à ce qu'il devienne transparent. Ajouter 2 louches de bouillon chaud et faire cuire à feu doux. Dès que le liquide a été absorbé, rajouter tout le bouillon, petit à petit, tout en remuant, pendant 20min. Hors du feu, ajouter la crème fraîche, le parmesan râpé, les truffes coupées en petits morceaux et les asperges. Remuer délicatement puis servir dans des assiettes chaudes en décorant avec des lamelles de truffes, des copeaux de parmesan et les pointes d'asperges marinées dans l'huile de truffes.

Ce plat est un vrai régal !        













      Bon appétit... Brigitte


Si vous aimez les articles des "trois Grâces",

 merci de voter pour nous en cliquant sur l'image.

                                                                             

Il suffit de noter "Les trois Grâces" dans "rechercher un blog culinaire"

et de cliquer sur "voter pour ce blog".

Un vote par jour et par internaute est autorisé jusqu'au 31 mars 2009.

Les trois Grâces

 


Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans plats
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 21:57


Rien de mieux qu'une bonne tartiflette pour fêter les quelques 40cm de neige tombés sur le Rove dans la journée  d'hier ! Inattendu et spectaculaire... les oliviers sont chargés de neige lourde et collante. Heureusement, le soleil était avec nous ce 8 janvier !















Photos prises ce jour vers midi.

Ayant fêté le passage en 2009 avec nos amis savoyards dans leur jolie région, nous sommes revenus avec quelques kilos de fromage dans nos bagages : beaufort d'été, reblochon fermier, raclette Brézain... le tout acheté à la coopérative de Beaufort.
On s'est donc laissé tenter par une spécialité savoyarde avec ce temps typiquement savoyard !!!

Pour un plat de 6 personnes :
800g de pommes de terre
200g de lardons fumés
1 oignon
10cl de vin blanc
30cl de crème fraîche liquide
1 reblochon fermier
poivre du moulin

Eplucher les pommes de terre et les découper en rondelles. Les faire précuire dans l'eau bouillante salée pendant 5mn puis les égoutter. Dans une poêle, faire revenir les lardons fumés avec l'oignon taillé en fines lamelles puis verser le vin blanc et laisser réduire 5mn. Verser la crème fraîche et poivrer. Dans un plat à gratin, verser les pommes de terre et les lardons à la crème. Mélanger le tout. Gratter un peu la croute du reblochon puis le découper en 2 dans le sens de la longueur. Disposer le fromage sur les pommes de terre et faire cuire 20 mn à four chaud th. 200°.
Déguster avec une salade verte.
Bon appétit !                                                                                 Brigitte


Si vous aimez les articles des "trois Grâces",

 merci de voter pour nous en cliquant sur l'image.

                                                                             

Il suffit de noter "Les trois Grâces" dans "rechercher un blog culinaire"

et de cliquer sur "voter pour ce blog".

Un vote par jour et par internaute est autorisé jusqu'au 31 mars 2009.

Les trois Grâces

Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans plats
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 17:47

 choucroute2.jpg

 

Entre la choucroute alsacienne et le bigos (spécialité polonaise à base de choux), il y a la choucroute de ma mère ! C'est une choucroute version polonaise car la préparation se rapproche de celle du bigos. Et de toutes celles que j'ai mangées, c'est celle que je préfère !... mais ça, vous l'aviez deviné !!!

Ma petite maman m'a transmis sa passion de la cuisine et sa recette de la choucroute dont je vous fais part.

 

 

Ingrédients pour 8 personnes : 

1kg 300 de choucroute crue

1 ou 2 oignons suivant la grosseur

1 gousse d'ail

200g de poitrine fumée

200 de poitrine fraîche

75cl de riesling (ou sylvaner)

10 grains de poivre noir

5 baies de genièvre

2 feuilles de laurier

sel aux plantes (Herbamare)

poivre du moulin

1 c. à s. d'huile

50g de beurre

2c. à s. de farine

 

 

 Pour la garniture :

8 tranches de saucisson à l'ail

8 saucisses de strasbourg

8 tranches de jambon 

8 pommes de terre, et plus suivant les appétits !

 

Préparation :

La veille, rincer la choucroute à l'eau froide puis égoutter. Tailler en dés la poitrine fumée et la poitrine fraîche. Dans une cocotte minute, faire revenir les dés de poitrine dans un peu d'huile. Quand la viande est dorée à souhait, rajouter les oignons en lamelles et cuire 10min. Verser le vin blanc et porter à ébullition 5 min. Ajouter les grains de poivre, les baies de genièvre, le laurier puis verser la choucroute, bien remuer et recouvrir d'eau (juste au niveau du chou). Cuire 2h cocotte fermée. Laisser mariner toute la nuit.

Le lendemain, remettre à cuire à feu doux la choucroute. Préparer un roux brun avec le beurre et la farine en le laissant roussir. Verser 1/2l de jus de cuisson de la choucroute et remuer. Remettre la sauce dans la cocotte, ajouter les tranches de saucisson à l'ail et laisser mijoter encore 1h.

Préparer les pommes de terre à la vapeur.

Avant de servir, mettre les tranches de jambon et les saucisses sur le dessus de la choucroute pour les réchauffer. 

 

 

 Je vous conseille d'accompagner cette choucroute polonaise d'un bon Riesling ou alors à grands coups de vodka aux baies de sorbier !

 

Bon appétit et Na zdrowie !!!   Brigitte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans plats
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 15:25
 



Voici une recette vraiment sympa, inspirée par Dominique LECLAIR, chef du restaurant "La malle poste" à St Paul les romans.

Ingrédients:
2 pieds de cochon
1 bouquet garni
1 oignon
1 carotte
1 filet de poulet
10cl de crème
1 blanc d'oeuf
8 feuilles de pâte à filo
sel, poivre
beurre clarifié

Préparation:
Mettre les pieds de cochon à cuire, départ à froid, avec le bouquet garni, l'oignon et la carotte. Laisser cuire pendant trois heures.
Pendant ce temps, faire la farce fine. Au cutter, mixer rapidement le poulet, la crème et le blanc d'oeuf (attention, la préparation ne doit pas chauffer). Assaisonner et réserver au frais.
Une fois cuits, désosser les pieds. Couper la chair en petits dés et la mélanger à la farce fine. Assaisonner si besoin.
Etaler une feuille de filo sur le plan de travail, la badigeonner de beurre clarifié au pinceau et recouvrir d'une seconde feuille de filo que vous badigeonnerez elle aussi.
Déposer au centre de la feuille deux grosses cuillères à café de farce au pied de cochon. Rabattre les côtés sur la farce et rouler la feuille de filo comme un nem.
Faire dorer les croustillants à la poèle, puis terminer la cuisson au four à 180° pendant 10-15mn.
Ici, j'ai servi ces croustillants avec une purée de navets et ses chips.
Vous pouvez accompagner ce plat d'un chateauneuf du pape blanc.

Merci chef et bon appétit...


                                                                                       Elodie

Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans plats
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 14:13

Voici une recette du Nord, à la bière bien sûr !!
250 g de boeuf maigre, coupé en gros cubes (paleron, hampe, bavette)
250 g d'oignons
50 g de beurre
1 cuil. à soupe de moutarde
150 g de pain rassis ou de pain d'épice
1L 1/2 de bière
1 cuil. à soupe de farine
1 cuil. à soupe de cassonade
1 cuil. à soupe de vinaigre
Thym, laurier
Sel, poivre

Dans une cocotte dans laquelle vous aurez fait chauffer un peu de beurre, faites colorer la viande. Salez, poivrez. Retirez les morceaux au fur et à mesure. Faites revenir les oignons émincés dans la même cocotte. Lorsqu'ils sont blonds, ajoutez la cassonade. Laissez caraméliser quelques secondes, puis versez-y le vinaigre et remuez rapidement hors du feu. Remettez la viande avec les oignons, ajoutez le bouquet garni et la moutarde, saupoudrez de farine et du pain émietté. Mouillez de bière à hauteur, couvrez, et mettez à four doux pendant 3h.
Ici, j'ai accompagné la carbonade d'une purée de pommes de terre bleues "vitelottes" écrasées avec du beurre, mais les ch'tis l'affectionnent le plus souvent avec des frites....
En images, avec "Pierrot de Lille", c'est encore mieux :
link


                                                                                                         Aurélia

Repost 0
Published by Brigitte, Elodie et Aurelia - dans plats
commenter cet article
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 09:37
 



Pendant ses vacances, mon amie Bridget, une jolie blonde trentenaire célibataire (oui, oui, celle du film "le journal de Bridget Jones", la même !) est partie au Sri Lanka à la recherche du beau Mark Darcy.
Malheureusement, elle ne l'a pas ramené dans sa valise !
Par contre, elle est rentrée les bras chargés d'épices de toutes les couleurs et senteurs : piments, curcuma, cannelle, noix de muscade, coriandre, gingembre, graines de moutarde, cumin, cardamome, etc... et naturellement, feuilles de curry. 

Avec les épices qu'elle m'a offert, voici une recette de curry de poulet accompagné de riz basmati à la cardamome.

Ingrédients pour 4 personnes :

800g de blancs de poulet détaillés en cubes
2 c. à s. d'huile (ou de ghee)
1 gros oignon rouge émincé
1 gousse d'ail émincée
1 à 2 piments rouges
1 c. à c. de gingembre moulu
15 gousses de cardamome verte
2 c. à c. de cumin en poudre
1 c. à c. de curcuma
2 c. à c. de coriandre moulue
60cl de lait de coco
15 feuilles de curry séchées
riz basmati
sel

Préparation :

Dans une sauteuse, faire chauffer l'huile - ou le ghee si vous en avez (c'est un beurre clarifié très utilisé en Inde)- et faire revenir l'oignon et l'ail émincés à feu doux pour qu'ils deviennent fondants. Ajouter les épices : le piment coupé en fines rondelles ( pour moi, c'est la moitié d'un, mon palais ne supporte pas et je ne savoure plus le plat !) , le gingembre, le cumin, la coriandre, le curcuma et les graines pilées de 5 gousses de cardamome. Faire griller 2 min tout en remuant puis ajouter les dés de poulet pour les faire dorer sur toutes les faces. Mouiller avec le lait de coco, ajouter les feuilles de curry séchées ( 10 à 15 suivant la grosseur et 8 si elles sont fraîches). Saler et laisser mijoter la sauce pour qu'elle épaississe un peu pendant 20 à 30 min.
Je prépare ce plat un peu à l'avance pour que les feuilles de curry donnent le maximum de leur parfum à la sauce.
Pour le riz basmati, j'ai fait cuire ce dernier dans une eau salée, parfumée avec une dizaine de gousses de cardamome fendues.

Pour ceux et celles qui n'ont pas de feuilles de curry, il est possible d'en trouver sur  http://www.consommer-solidaire.fr/catalogue/Assortiment-de-curry-Sri-Lanka .

Gastronomiquement.
Brigitte




Repost 0
Published by Aurélia, Elodie et Brigitte - dans plats
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 12:40
 


                                       Un plat qui sent bon la Provence !

J'ai découvert cette recette dans un magazine il y a fort longtemps.
C'est un plat que j'aime beaucoup réaliser quand j'ai des invités.
Le lard fumé, la tapenade et le romarin donnent à la viande de lapin un moelleux et un parfum exceptionnel. Accompagnés d'ail en chemise et de tomates à la provençale, je vous promet que c'est un régal !  

Ingrédients pour 4 personnes :

4 râbles de lapin
8 fines tranches de poitrine fumée
100g de tapenade noire
12 gousses d'ail
4 petits brins de romarin
2 c. à s. d'huile d'olive
poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 210°C.
Tartiner de tapenade l'intérieur des râbles de lapin (où se trouvent les rognons). Rabattre les côtés des râbles pour recouvrir la tapenade. Enrouler chaque morceau de 2 fines tranches de poitrine fumée. Disposer les 4 râbles dans un plat à four.
Sans les peler, rincer puis sécher les gousses d'ail et les répartir dans le plat. On peut aussi rajouter quelques tomates cerises. Verser 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive en filet sur la viande et poivrer. Disposer les brins de romarin dessus.



Enfourner et faire cuire 40 min, en arrosant la viande régulièrement et en retournant les râbles à mi-cuisson, pour qu'ils dorent bien des 2 côtés.
On peut aussi préparer ce plat à l'avance et le conserver quelques heures au frais avant de la faire cuire, ce qui permet à la viande de s'imprégner un peu plus des parfums de la tapenade et du romarin.

A déguster avec des tomates à la provençale, des pommes de terre sautées, de la ratatouille, etc.....
Laissez-vous tenter, c'est simple à réaliser et succulent !                    

                                                                                                Brigitte

Repost 0
Published by Aurélia, Elodie et Brigitte - dans plats
commenter cet article
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 20:37


Pour moi, la cuisine est une passion qui se décline sur une palette de saveurs d'ici et d'ailleurs. Mes papilles voyagent avec les plats de nombreux pays : Grèce, Italie, Pologne, Canada, Maroc, Chine, Inde et bien d'autres encore...

Ce soir, je vous propose donc deux recettes chinoises : un chop suey de légumes servi avec des nouilles chinoises et du porc aux pousses de bambou et champignons noirs.

 











Porc aux pousses de bambou et champignons noirs

Ingrédients pour 4 personnes :

600 g de filet mignon de porc
300 g de pousses de bambou en conserve
25 g de champignons noirs
1 oignon blanc émincé
1 c. à s. de fécule de maïs
4 c. à s. de sauce soja
1 c. à s. de vinaigre de riz (ou de xérès)
1 c. à c. de sucre poudre
1 à 2 c. à s. d'huile de sésame
huile d'arachide
sel


Préparation :

Mettre à tremper les champignons noirs 30 mn dans de l'eau tiède.
Couper le porc en lamelles ayant à peu près la même taille que les pousses de bambou. Mélanger la fécule avec un peu de sel et rouler le porc dedans. Faire cuire dans une poêle 5 mn sur toutes les faces. Réserver.
Dans un wok, mettre une cuillerée à soupe d'huile et faire fondre l'oignon. Ajouter les pousses de bambou, les champignons noirs égouttés et coupés en lamelles, la sauce soja, le vinaigre et le sucre. Ajouter la viande, un verre d'eau, mélanger le tout et laisser mijoter 15mn jusqu'à ce que la sauce épaississe. En fin de cuisson, arroser d'huile de sésame, verser dans un plat chaud et servir immédiatement.
L'huile de sésame livre une saveur et une odeur inimitable et se marie à merveille avec le reste des ingrédients.


Chop suey de légumes et nouilles chinoises 

Ingrédients pour 4 personnes :

1 courgette
2 carottes
1 poivron rouge
25 g de champignons noirs
1 oignon blanc
50 g de germes de soja
50 g de haricots plats
4 c. à s. de sauce soja
huile d'arachide
poivre

Préparation :

Faire tremper les champignons noirs 30 mn dans de l'eau tiède puis les égoutter et les couper en lamelles. Détailler les carottes, la courgette et le poivron en fin bâtonnets. Émincer l'oignon. Couper les extrémités des haricots, les couper en morceaux et les cuire 5 mn dans de l'eau bouillante puis les égoutter. Plonger les germes de soja 3 mn dans de l'eau bouillante et les égoutter.
Dans un wok, mettre à chauffer l'huile. Sans cesser de remuer, ajouter l'oignon émincé, les carottes, le poivron, la courgette, les champignons noirs et les germes de soja. Arroser de sauce soja et poivrer. Faire cuire à feu moyen pendant 15 à 20 mn. Les lègumes doivent être cuits mais encore un peu croquants.
On peut accompagner ces légumes de nouilles chinoises.



Je vous souhaite un excellent appétit !
A très bientôt pour de nouvelles saveurs....Brigitte
Repost 0
Published by Aurélia, Elodie et Brigitte - dans plats
commenter cet article
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 22:23

Ben voilà, j'ai trouvé  le poulet pour accompagner la jolie cueillette de Laurent (merci Pierrot, mon producteur de poulets et chapons).

Il est donc temps de confirmer la recette que j'ai déjà réalisée il y a trois ans de ça (eh bien oui, les jolies cueillettes c'est pas tous les ans, malheureusement!!!).

Un week-end entre amis et c'est parti. Brigitte se charge du vin, bien entendu, et nous propose un Tariquet premières grives 2007.





















Pour 6 personnes

Ingrédients:
1 poulet fermier (ou chapon)
250g de morilles fraîches
2 verres de vin jaune
2 oignons
30cl de crème fraîche
huile
sel poivre

Préparation:
Découper la volaille. Réserver au frais.
Mettre la carcasse et un oignon dans une cocotte et recouvrir d'eau froide. Porter à ébullition. On obtient un bouillon de volaille succulent et très goûteux. Laisser refroidir.
Chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une sauteuse et y faire dorer les morceaux de poulet. Egoutter les puis jeter la graisse. Ajouter 20 cl de bouillon de volaille sur les sucs et gratter à la spatule. Remettre les morceaux de poulet et un verre de vin jaune. Assaisonner et laisser mijoter 30mn environ à découvert. Ajouter alors 20cl de crème et mijoter encore 10mn.
Pendant ce temps, faire étuver l'oignon restant dans une casserole et y jeter les morilles. Ajouter 10cl de crème, un verre de vin jaune et faire réduire.
Ajouter les morilles au poulet juste avant le service, assaisonner, porter à ébullition et dresser sur un plat. Servir avec un riz basmati.

Su-ccu-lent!!!
On s'en lèche encore les doigts!
Et l'alliance du vin était parfaite. Merci Brigitte.

                                                                                   Elodie





Repost 0
Published by Aurélia, Elodie et Brigitte - dans plats
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 14:08




Ingrédients pour 4 personnes
:

4 cuisses de poulet coupées en 2
1 bel oignon ou 2 petits
2 gousses d'ail
150g d'olives vertes ou violettes
3 petits citrons confits ou un gros
1/2 jus de citron frais
1 cuil. à c. de cumin
1 cuil. à c. de curcuma
1/2 cuil. à c. de gingembre
1 cuil. à s. de coriandre fraîche ciselée
3 cuil. à s. d'huile d'olive
sel et poivre

Préparation :
Dans un faitout, faire dorer l'oignon émincé dans l'huile d'olive pendant 5 mn. Ajouter le poulet, le saler et le faire revenir quelques minutes. Mettre l'ail haché, saupoudrer avec le curcuma, le gingembre, le cumin et un peu de poivre. Découper les citrons confits en lamelles sans conserver la pulpe (je trouve qu'elle donne un goût amer) et les ajouter au poulet avec les olives et le demi jus de citron frais. Verser 2 verres d'eau et laisser mijoter à feu doux, à couvert pendant 40 mn. Quelques minutes avant de servir, parsemer la préparation avec la coriandre ciselée. 

Avec ce tajine, je prépare de la semoule ou des pommes de terre vapeur que je mélange quelques minutes avant le service dans la sauce du poulet pour qu'elles s'imprègnent du parfum subtil des épices mélangés. 

Un régal, d'ailleurs ce tajine est mon préféré!
                                                                                                            Brigitte


Repost 0
Published by Aurélia, Elodie et Brigitte - dans plats
commenter cet article