Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les trois Grâces
  • Les trois Grâces
  • : Passion culinaire de trois copines. Des recettes salées et sucrées: des entrées, des plats, des desserts, des saveurs d'ici et d'ailleurs, des présentations en verrines, des articles sur des produits locaux comme la brousse du Rove. La cuisine comme on l'aime, pour le plaisir des papilles et des pupilles, pour nos familles, nos amis et les internautes qui lisent nos articles!
  • Contact

Partenaires

fondues au fromage 

LOGO 

Rechercher

Archives

29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 18:00





Depuis que j'ai goûté au lièvre à la royale, j'ai vraiment du mal à le cuisiner d'une autre façon.
Néammoins, j'aime bien cette recette aussi (ici, présentée avec une purée de pomme de terre).

Ingrédients:
1 lièvre en morceaux
1l de vin rouge
1 carotte
1 branche de celeri
1 blanc de poireau
2 oignons
un peu de farine
3 carreaux de chocolat noir
sel, poivre

Préparation:
2 jours avant, mettre le lièvre à mariner dans le vin et ajouter la garniture (carotte celeri, poireaux et 1 oignon, coupés en petits morceaux) .
Le jour même, égoutter les morceaux de lièvre et les faire revenir dans une cocotte avec un peu d'huile. Ajouter un oignon émincé, laisser dorer. Singer (saupoudrer de farine). Assaisonner. Enfin, mouiller avec la marinade et cuire sur feux doux pendant 1h30.
Au moment de servir, ajouter le chocolat dans la cocotte, remuer pour fondre, rectifier l'assaisonnement et servir aussitôt.

Le chocolat apporte un côté subtile à la sauce, il n'est pas dominant mais adoucit ce civet.
Nous l'avons accompagné d'un Chateauneuf du pape.

                                                                                    Elodie

Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans gibiers
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 21:15


Quelle chance d'avoir dans sa famille des chasseurs ! Chaque année, nous pouvons ainsi nous régaler avec les sangliers, les chevreuils, les bécasses et autres gibiers chassés par Beau-papa, Tonton Sergeounet  et Zébu (une belle triplette...) !
Je vous présente donc mon civet de chevreuil au xocopili.
Après la spiruline, le xocopili ! Elodie vous l'a déjà présenté dans une de ces recettes "les mendiants salés". Ce sont tout simplement des billes de chocolat noir aux épices : paprika, curry, cardamome, piment d'espelette... fabriquées par Valrhona à Tain l'Hermitage.
Elles sont parfaites pour lier en beauté une sauce de civet.

Ingrédients :
un cuissot de chevreuil (ou une épaule)
75 cl de vin rouge (Côte du Rhône)
3 c. à s. de cognac
2 c. à s. de farine
1 oignon
1 clou de girofle
16 oignons grelots
1 carotte
250g de champignons de Paris
1 bouquet garni
150g de lardons fumés
1 c. à c. de concentré de tomate
3 billes de xocopili
sel aux plantes
poivre 5 baies
huile d'olive
beurre

Préparation :
La veille, faire mariner la viande : détailler le cuissot de chevreuil en morceaux et le mettre dans un saladier avec le vin rouge, le bouquet garni, la carotte en dés, un oignon piqué du clou de girofle et un tour de moulin 5 baies.
Le lendemain, égoutter la viande et bien l'essuyer. Garder le vin et la garniture de la marinade. Dans une cocotte en fonte, faire dorer les morceaux de chevreuil dans l'huile d'olive et 2 noix de beurre. Quand la viande est bien dorée, ajouter l'oignon de la marinade émincé (sans le clou de girofle), les lardons fumés et la moitié de la carotte en petits dés. Faire revenir, ajouter le cognac et flamber (ne pas oublier d'éteindre la hotte aspirante avant). Saler et poivrer la viande et ajouter la farine, bien mélanger pour enrober la viande. Verser le vin de la marinade, le concentré de tomate et laisser mijoter à couvert environ 3h, jusqu'à ce que la viande soit tendre.
Pendant ce temps, éplucher les oignons grelots et les cuire environ 15 mn dans une poêle avec un peu de beurre, tout doucement jusqu'à ce qu'ils soient dorés.
Nettoyer les champignons de paris et en faire de même pour qu'ils soient dorés.
Quand le chevreuil est cuit, ajouter les billes de xocopili, les oignons grelots et les champignons et continuer la cuisson 15 min. Vérifier l'assaisonnement et servir avec des pommes duchesse et une purée de céleri.
                                                                                       Bon appétit !  Brigitte
 



 

Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans gibiers
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 11:21



Depuis que j'ai découvert cette recette, je ne cuisine le lièvre que de cette façon!
C'est un peu long et technique, je l'avoue, mais l'effet est garantie!
En tous cas, même mes amis un peu récalcitrant au gibier, ont apprécié cette recette.
En même temps, il y a ce qu'il faut dans cette recette pour que ce soit succulent...


Ingrédients:
Pour la marinade:
1 lièvre
un bouquet garni
cognac
huile d'olive
vinaigre balsamique
sauce soja
Pour le fond:
1 carotte
2 oignons
2 gousses d'ail
1 bouquet garni
1 l de vin rouge
les os du lièvre
Pour la farce:
500g de gorge de porc
500g de foie gras
sel, poivre
de la crépine de porc
de la ficelle
Pour la purée:
2kg de vitelottes
25cl de crème

Préparation:
L'avant veille, désosser le lièvre de manière à ce que la chair reste en un seul morceau. Couper les avant cuisses. Mettre le tout à mariner dans les ingrédients de la marinade. Reserver au frais.
Faire le fond: déposer les os de lièvre dans une cocotte, les faire colorer sur feu vif, ajouter carotte, oignons et ail en brunoise, colorer. Mouiller avec le vin rouge et compléter d'eau afin que les os soient recouvert. Ajouter le bouquet garni et cuire à gros bouillon jusqu'à ce que le liquide ait réduit au 2/3. Réserver.
Le jour même, couper le foie gras (en réserver 200g pour la sauce), la gorge  et les avant cuisses en lannières.
Etaler la crépine sur le plan de travail huilé. Sortir le lièvre et l'étaler sur la crépine. Y déposer les lannières de foie, cuisses et gorge. Saler, poivrer. Rouler le lièvre sur lui-même de façon à obtenir un "roti". Ficeler le.
Déposer le "roti" de lièvre dans une cocotte (une poissonnière fait parfaitement l'affaire), recouvrir du fond et cuire 5h à 110°.
Faire la purée de vitelotte, la crémer. Reserver au chaud.
Une fois cuit, sortir le lièvre et faire réduire une partie du fond sur feu vif. Trancher le "roti", réserver au chaud. Ajouter le foie gras restant au fond et émulsionner au mixeur plongeant. Assaisonner.
Sur les assiettes, disposer un morceau de lièvre, de la purée et napper de sauce.

Nous avons dégusté ce plat avec un Cornas 2004 "Confidences" d'Eric et Joël Durand, viticulteurs à Chateaubourg. Sublime...!

Bon appétit!

                                                                                           Elodie

Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans gibiers
commenter cet article