Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les trois Grâces
  • Les trois Grâces
  • : Passion culinaire de trois copines. Des recettes salées et sucrées: des entrées, des plats, des desserts, des saveurs d'ici et d'ailleurs, des présentations en verrines, des articles sur des produits locaux comme la brousse du Rove. La cuisine comme on l'aime, pour le plaisir des papilles et des pupilles, pour nos familles, nos amis et les internautes qui lisent nos articles!
  • Contact

Partenaires

fondues au fromage 

LOGO 

Rechercher

Archives

26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 15:13

 

Cette terrine fait toujours sensation au moment du fromage !
Il y a quelques années, j'ai découvert cette recette dans une revue "Cuisine et Vins de France". Et depuis, je me régale toujours autant à la préparer. Tous ceux qui ont eu la chance de la goûter ont adoré !

Ingrédients pour une terrine de 17 X 9 cm :
300g de roquefort
40g de beurre mou
3 c. à s. de crème fraîche épaisse
50g de raisins secs
50g de cerneaux de noix
50g de pistaches
4 figues sèches moelleuses
1 pincée de noix de muscade râpée
1 c. à s. de cognac
poivre 5 baies

Préparation :
Commencer par faire griller les cerneaux de noix à sec dans une poêle anti-adhésive et les laisser refroidir.
Dans un saladier, écraser le roquefort et le beurre à l'aide d'une fourchette. Ajouter la crème, les raisins secs, les pistaches, les cerneaux de noix hachés grossièrement, la muscade, le cognac et le poivre.
Bien malaxer le tout.
Tapisser un moule rectangulaire de film transparent et verser la moitié de la préparation. Découper les figues en lamelles et les disposer sur le fromage. Recouvrir avec le reste de la préparation.
Tasser, couvrir et mettre au frais une nuit.
Décorer avec des cerneaux de noix, des pistaches hachées, du raisin...

Je vous conseille de marier cette terrine avec un vin blanc liquoreux : Sauternes, Loupiac, Coteaux-du-Layon, Monbazillac, Pacherenc-du-vic-bilh moelleux... Cette alliance est presque magique !
                                                                                                  
                                                                                                             Brigitte

Repost 0
Published by Elodie, Brigitte et Aurelia - dans fromages
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 12:40

Dans mon article de ce mercredi, je vous disais que la véritable Brousse du Rove est fabriquée par André Gouiran et sa famille dans mon village. Heureusement pour tous les gourmets et gourmands des Bouches du Rhône et d'ailleurs, ils ne sont pas les seuls !
En effet, d'autres éleveurs de chèvres du Rove honorent la profession en fabriquant des brousses du Rove dans le respect de la tradition, toujours soucieux d'offrir aux consommateurs des produits authentiques.
Vous les trouverez par exemple à Septèmes-les-vallons chez Guy Chauvelot, à Mimet chez Thierry Faure, à Cuges chez Luc Falcot, à la Roque d'anthéron chez François Borel ou bien encore à Trets chez la famille Lombardi.


Alors, gourmets et gourmands d'ici ou d'ailleurs quand vous achetez des brousses, soyez attentifs et vigilants pour être sûr de déguster une véritable brousse du Rove !









Brigitte
Repost 0
Published by Aurélia, Elodie et Brigitte - dans fromages
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 10:21

Rovenaine et membre de l'association "la Cabro d'Or" depuis 2005, je me devais d'écrire un article sur l'incomparable et véritable Brousse du Rove !
  


Ce fromage très frais, fabriqué à partir  de lait de chèvre du Rove (chauffé à 82°-85°) est vendu dans des petits godets jetables et se consomme dans les 3 à 5 jours après sa fabrication.
On peut la déguster nature, saupoudrée d'un peu de sucre, arrosée de sirop d'érable ou de coulis de fruits.

Un petit mot sur "la Cabro d'Or". Cette association a pour objectif de faire connaitre le pastoralisme et de défendre la chèvre du Rove (race rustique originaire du village du même nom) et l'environnement dans lequel elle vit et se nourrit.
                                                                                                                             Chaque année, elle propose aux adhérents un pique-nique dans les collines en compagnie de grands chefs cuisiniers de la région, au beau milieu d'un troupeau de chèvres du Rove.

 

 





En 2005, Jean-Marc Banzo, grand chef des restaurants "Le Clos de la violette" à Aix-en-Provence et "la Villa Madie" à Cassis , nous a fait découvrir les brousses à sa façon: sur un lit de pain aux olives avec réduction de vinaigre balsamique marié au miel ou, avec fleur de sel de Camargue et poivre du moulin signée d'un trait d'huile d'olive de la vallée des Baux de Provence. J'ai adoré !

En 2006, je travaillais ce dimanche, donc pas de repas des bergers (sniff!).

 
En 2007, Gérald Passédat, grand chef étoilé du restaurant "Le Petit Nice" à Marseille qui a obtenu 3 étoiles au guide Michelin cette année ( toutes mes félicitations ! ) nous avait préparé  une brousse entourée d'un filet de sardine cru mariné et la seconde version était présentée en verrine. Sur un lit de sablés émiettés, la brousse était recouverte d'une gelée de sangria. La brousse accompagnée de poisson était très surprenante mais j'ai préféré la version sucrée ! 


Cette année, Lionel Lévy, un jeune chef plein de talent nous a honoré de sa présence. Son restaurant "Une Table, au Sud" est installé au 1er étage d'un immeuble donnant sur le Vieux Port, au dessus de la Samaritaine.   

La brousse à sa façon était des plus originales: préparée avec quelques aromates et présentée dans un tube, accompagnée d'une confiture de nèfles au citron et à la vanille et servi avec un gressin à la tapenade. Un régal !


    









Pour en revenir à nos chèvres, le troupeau  (400 têtes environ) appartient à une famille issue d'une longue génération de bergers : André Gouiran avec sa femme Marie-Ange et leurs fils, élèvent les chèvres dans les collines rovenaises. 















Elles pâturent dans la guarrigue et se nourrissent de romarins, broussailles, argelas et fleurs d'argelas, etc... ce qui donne un lait au caractère "marqué".
Mais méfiez-vous des contrefaçons car il existe des personnes qui utilisent l'appellation "Brousses du Rove" pour vendre des fromages fabriqués à partir de lait de vache, lait industriel, lait coupé, etc...sauf avec du lait de chèvres de race du Rove !
Je peux vous dire après les avoir goûté, ces fausses brousses n'offent en rien les saveurs et la finesse de la véritable Brousse du Rove qui en fait un produit unique et inégalable !
                                                                                                                  Brigitte

 

 Yanis, jeune défenseur de la chèvre du Rove et grand amateur de brousses !

Repost 0
Published by Aurélia, Elodie et Brigitte - dans fromages
commenter cet article